You are currently viewing La belle histoire de la chapelle Saint François de Salle

La belle histoire de la chapelle Saint François de Salle

Le Père Juan Esteban Rougier, aujourd’hui décédé, a été l’instigateur, coté  argentin, de nos retrouvailles. Il fut curé de Villa Élisa durant de longues années. Le prêtre vouait une grande admiration au saint Savoyard Saint François de Salle.

Dans  un quartier excentré de la ville, il avait  souhaité la construction d’une chapelle dédiée a son saint préféré. Lors d’un voyage en France, il avait découvert l’église de Notre dame du Léman a Vongy, commune entre Thonon et Evian. Elle est l’œuvre d’un architecte savoyard célèbre, Maurice Novarina. Ce dernier accepta sans difficultés de céder les plans de son œuvre aux Argentins de Villa Élisa. Après de longues années (près de 15ans) à la recherche d’argent et de subventions, dont une aide de notre association, elle a été édifié et est devenue un édifice incontournable de la ville.

Une anecdote. On y trouve devant, deux chênes qui semblent bien s’acclimater au climat tropical humide de l’Entre Rios. Ils ont été ramené de Haute Savoie par Laura Jourdan (ancienne présidente du Centre culturel)lors d’un voyage en Haute Savoie. Depuis les paroissiens de Villa Élisa, fréquentent assidûment la chapelle Saint François de Salle.

Le père Rougier est l’auteur d’une saga sur « les Chemins des Retrouvailles » des savoyards, suisses et piémontais qu’il avaient retrouvé lors d’un voyage en Europe.
Le père Rougier entouré de Raymond Chevallay président de Savoie Argentine (à gauche) et de Roberto Romani(à droite), poète, chanteur, journaliste très célèbre dans la province d’Entre Rios, dont il fut le sous secrétaire à la culture.
Notre Dame du Léman a Vongy

Laisser un commentaire